Laboratoire R&D – LRDE

LRDE : Laboratoire de recherche et développement

Réunissant docteurs et doctorants en informatique, mathématiques ou traitement du signal, le LRDE, Laboratoire de Recherche et Développement de l’EPITA, est au carrefour de la recherche, du développement et de l’enseignement.

Une place essentielle prise par le LRDE : la recherche académique

Les thèmes de recherche sont le calcul scientifique générique et performant (ou comment concilier généralité et vitesse) et les modèles probabilistes (ou comment attaquer les problèmes tels que la reconnaissance des formes, la conformité approchée etc.).

Les résultats sont ensuite présentés dans des conférences internationales ou des revues scientifiques – une vingtaine de publications par an.

D’ambitieux projets de développement logiciel concrétisent et fertilisent la recherche. Les sujets de recherche portés par le LRDE permettent d’établir d’étroites collaborations avec d’autres laboratoires de recherche, mais aussi avec l’industrie, toujours en quête d’innovations.

Le LRDE dans la formation des étudiants

Enseignements de tronc commun

Les enseignants-chercheurs du LRDE maintiennent l’enseignement dispensé à l’école d’ingénieurs en intelligence informatique EPITA à un haut niveau. Dans le tronc commun, ils couvrent un ensemble de matières fondamentales telles que :

  • Algorithmique; Théorie des graphes
  • Base de données
  • Compilation; Langages de programmation
  • Initiation au traitement d’images
  • Logique
  • Modèles théoriques du calcul
  • Programmation fonctionnelle
  • Programmation orientée objet et méthodes de conception du logiciel
  • Systèmes d’exploitation

 

Les majeures de spécialisation

Bien entendu ils enseignent leurs spécialités dans les cours plus avancés des majeures :

  • Calcul distribué
  • Calcul numérique
  • Reconnaissance des formes
  • Traitement du signal et des images
  • Vérification formelle

Les projets étudiants

Certains de ces enseignements sont assortis d’un projet scolaire : typiquement un article de recherche récent est remis aux étudiants qui doivent le mettre en œuvre. Quelques exemples concernant le traitement d’images sont :

  • Calcul de la somme d’argent d’après une photo de pièces et billets
  • Mise en correspondance d’images 2D ou 3D (e.g., une image satellitaire et une carte)
  • Suppression des phylactères dans des images de bandes dessinées
  • Le plus volumineux d’entre eux est Tiger, l’épine dorsale du Tronc Commun : l’écriture en C++ d’un compilateur.

La formation par la recherche

Enfin, un cursus de formation par la recherche est ouvert aux Épitéens dès la première année du cursus ingénieur : la majeure Recherche. Le principe est simple : en parallèle d’une scolarité aménagée, les étudiants sont membres à part entière du laboratoire, participent au développement et à la recherche. Dans certains cas même, cela se concrétise par des publications scientifiques internationales. Enfin, c’est souvent un bon tremplin vers le monde académique : d’abord un master recherche, puis un doctorat.

Les principaux sujets abordés au LRDE

La recherche au LRDE s’articule autour de deux thématiques principales.

  • La recherche des enseignants-chercheurs de l’équipe “Image” peut se décomposer en 3 pans :
    – un pan méthodologique avec la morphologie mathématique et la topologie discrète ;
    – un pan applicatif avec la dématérialisation d’images de documents et l’analyse d’images médicales, en particulier, celles de cerveaux et de cœurs ;
    – enfin un pan “plus” informatique avec l’algorithmique liée aux calculs et à l’utilisation d’arbres morphologiques, et les aspects de génie logiciel et de paradigme de programmation (en particulier la programmation générique) appliqués au traitement d’images.

 

  • Les enseignants-chercheurs de la thématique “Automates et Vérification” travaillent sur la logique temporelle, les automates, et leurs applications, notamment le “model checking”, c’est-à-dire la vérification automatique de propriétés comportementales sur des modèles qui décrivent des programmes ou des protocoles. Les résultats de cette recherche sont intégrés dans le logiciel libre Spot qui a acquis une solide réputation dans le monde académique.

Vous pouvez suivre l’activité du LRDE sur www.lrde.epita.fr