Les projets

LES PROJETS

Les projets à l’école d’ingénieurs en intelligence informatique EPITA font pleinement partie de la pédagogie et de la formation. Les étudiants découvrent, apprennent et développent leurs connaissances en programmation. Ils travaillent en équipe, s’adaptent aux spécifications techniques. Les projets sont une véritable simulation de ce qu’ils rencontreront en entreprise.

LA “MYTHIQUE PISCINE”

« L’imitation est la plus sincère des flatteries », la piscine EPITA souvent imitée mais jamais égalée

Apprendre directement le code dans le bassin des grands, se noyer un peu, découvrir que la programmation c’est fun, c’est ce qui est proposé par la piscine EPITA. Cette immersion qui survient à l’entrée du cycle ingénieur, donne l’opportunité aux étudiants de partir sur de bonnes bases, d’apprendre à s’organiser pour tenir le rythme, de découvrir les contraintes du réel, et d’apprendre la nécessité de la rigueur. Les aînés, étudiants tuteurs, conseillent, encadrent et encourent les nouveaux arrivants durant ces deux semaines intenses où les jeunes étudiants se dépassent, vont au bout de leur potentiel et même au-delà.

La piscine de l’école d’ingénieurs en intelligence informatique EPITA est un rite initiatique et fondateur des notions d’effort, de perfectionnisme et de professionnalisme qui distinguent les étudiants de l’école. Au bout de la tension ? Le séminaire d’intégration, la fête et un début d’année déjà très solidaire.

LE “CHESS”

Le jeu d’échecs, un objectif inatteignable de l’IA (intelligence artificielle) ?

Le projet Chess permet aux étudiants de se mesurer à ce problème. Après avoir appris les techniques classiques permettant de programmer une IA jouant aux échecs, il leur revient de tenter de battre un joueur d’échec sophistiqué tournant sur une machine ancienne, en utilisant une machine moderne et hyper rapide.

LE “COREWAR”

Une arène cybernétique, des combattants, un seul vainqueur !

Dans Corewar, des programmes s’affrontent, occupant le même espace mémoire et essayant de détruire le code de leur concurrent en l’effaçant de la machine.

Il ne s’agit ni plus ni moins que d’écrire une machine virtuelle de “corewar” et son assembleur dédié, par équipe de 4 étudiants. Le tout culmine dans la fameuse nuit du Corewar, grand tournoi où s’affrontent les champions. Et comme toujours à l’école d’ingénieurs en intelligence informatique EPITA, la fête vient couronner l’effort !

LE « 42SH »

Une équipe de 6 élèves embarquant pour une aventure de plusieurs semaines

Réunis en équipe, 6 étudiants ont pour mission de réaliser un « shell », programme fondamental de tout système Unix, en marchant sur les traces de Ken Thomson, Steve Bourne, et David Korn.

Planification, organisation, modélisation sont au rendez-vous. La clé du succès réside dans une bonne maîtrise des aspects les plus ésotériques de la programmation système Unix. Tous les gourous en herbe sont passés par là !

TIGER

Écrire un compilateur dans un contexte industriel

L’objectif de ce projet est d’écrire un compilateur complet qui met en œuvre les mêmes techniques que celles présentes dans les compilateurs industriels (depuis l’analyse du langage d’entrée jusqu’à la production du code assembleur). Pour cela, les étudiants sont placés dans un contexte industriel à savoir : un travail de groupe sur une longue période et des échéances avec des livrables réguliers.

Ce fonctionnement impose un regard attentif sur les spécifications techniques et une contrainte constante de corriger les erreurs, rendu après rendu, parfois en revenant jusqu’à la source du projet. Ainsi les étudiants sont sensibilisés à l’écriture d’un code clair, correct et bien documenté. L’écriture d’un compilateur permet aussi aux étudiants de comprendre comment certains langages œuvrent pour offrir des paradigmes de programmation différents.