Le secteur de l’informatique

L’informatique des métiers d’avenir

L’innovation se vit avec des passionnés. L’école d’ingénieurs en intelligence informatique EPITA a eu la chance d’attirer celles et ceux que la révolution des nouvelles technologies et le fabuleux potentiel de l’informatique moderne fascinent.

Quel avenir pour les jeunes qui choisissent des études informatiques aujourd’hui ?

Un large choix de métiers, une grande place laissée à l’innovation et à l’initiative, un marché du travail qui continue à se développer, des salaires attractifs… l’informatique est et reste un métier d’avenir, en particulier quand on choisit un établissement comme l’école d’ingénieurs en intelligence informatique EPITA. Son programme décline l’enseignement des technologies de pointe et permet ainsi l’acquisition de “savoir-faire” reconnus par toutes les sociétés du secteur informatique et l’acquisition de “savoir-être” soft skills indispensables au développement personnel et à la réussite professionnelle.

Par son aspect universel, l’informatique fait partie de ces rares compétences qui sont valorisées en tout point du monde et vous permettront d’exercer en France, aux Etats-Unis ou en Asie comme les 15% de diplômés de l’école d’ingénieurs en intelligence informatique EPITA qui sont répartis sur la quasi-totalité du globe !

Avec près de 7 500 anciens élèves, présents dans plus de 2 000 sociétés, l’école de l’intelligence informatique EPITA a fait ses preuves depuis plus de 30 ans. Y suivre ses études est sans doute aujourd’hui la meilleure opportunité d’intégrer ce secteur et de conduire une vie professionnelle riche et variée !

Par Laurent Trébulle,
Directeur des relations entreprises de l’EPITA.

Des ingénieurs en informatique demandés par les entreprises

Des métiers dans tous les secteurs…

Tous les secteurs sont touchés par les révolutions des nouvelles technologies et donc sont demandeurs d’ingénieurs en informatique.

Quelques exemples :

  • la santé, avec la bio-informatique, la télémédecine, les biotechnologies, l’imagerie médicale ou encore l’assistance aux personnes âgées
  • les transports avec le développement de l’informatique embarquée et de l’automatisation
  • la finance, avec le développement de modélisations de plus en plus complexes et la multiplication des produits dérivés
  • la robotique, avec le développement de l’intelligence artificielle
  • la défense, avec le renforcement des dispositifs de sécurité, les système de guidage à distance, le développement de l’armement du combattant
  • les médias, avec l’essor de l’internet
  • et pour tous les secteurs, les nouvelles applications de l’Intelligence Artificielle et la mise en œuvre des principes de cybersécurité

Et partout dans le monde

L’une des grandes chances de l’ingénieur en informatique est de pouvoir trouver facilement à exprimer son talent partout dans le monde, car les besoins dans le domaine sont à cette échelle. Carrière en France ou à l’International, les ingénieurs de l’EPITA ont le choix, d’autant plus que les ingénieurs français ont une réputation mondiale.

Des évolutions de carrière riches et remarquables

L’ingénieur en informatique formé à l’EPITA possède un profil complet, avec une parfaite maîtrise de ce qui est devenu aujourd’hui l’une des matières premières les plus productives de richesses : le code. Aussi est-il particulièrement recherché par les entreprises et apte à évoluer rapidement dans la carrière.

  • Comme l’informatique irrigue un peu tous les domaines de l’entreprise, l’ingénieur informaticien peut être amené à évoluer aussi bien vers les ressources humaines, que vers le marketing, la communication ou encore la finance, et bien souvent des fonctions de direction…

Secteur IT : une économie en croissance

Le numérique est un moteur de la croissance du pays, il est au cœur du processus de mutation dans tous les secteurs ! Sa croissance sera de +4,2% en 2018 selon le Syntec Numérique.

Les conditions de travail demeurent attractives avec 94 % de CDI et 69,1 % de cadres. Une nouvelle hausse du volume de recrutements de cadres est attendue en 2018, avec entre 55 000 et 60 000 recrutements, selon l’Apec. Depuis 2017 le secteur est, à nouveau, le premier recruteur et premier créateur d’emploi net de cadres.

Source : Chiffres Syntec Numérique 14/06/2018