Le cycle préparatoire

La 1re année de prépa, Info Sup

Si mathématiques et informatique y occupent les premières places, l'année Info Sup c'est aussi :

  • l'apprentissage de nouveaux rythmes et méthodes de travail,
  • la découverte de l'esprit d'entraide et de solidarité qui unit tous les Epitéens,
  • la découverte de l'esprit d'émulation entre les équipes de projet amenant tout étudiant à se surpasser.

Contenu de la Formation

Les objectifs sont multiples mais on retiendra l'acquisition de méthodes de travail, la création d'un socle de connaissances scientifiques solide et de nombreux projets, la valorisation du travail en équipe et un environnement de travail humain alternant enseignements théoriques, réalisations pratiques, sport et vie associative.

En Info-Sup, comme en Info Spé, la formation est découpée en 5 modules.

Répartition horaires des 5 modules de l'Info Sup

Module Matière Volume horaire SUP
Mathématiques 208,5
Algorithmique 139,5
Informatique pratique 219
Travaux Pratiques 69
Projets 150
Sciences de l'ingénieur 172,5
Physique 69
Electronique 69
Architecture des Ordinateurs 34,5
Sciences Humaines 138
Anglais Général 34,5
Anglais Technique 34,5
Méthodologie & techniques d'expression 69

Un travail régulier aussi bien au niveau des enseignements théoriques que des projets doit être réalisé par l'étudiant en complément de ces heures. Chacun peut bénéficier de l'accompagnement d'un parrain élève choisi dans l'année supérieure et des cours de soutien et de révision sont proposés par les enseignants pour tous ceux qui le souhaitent afin de faciliter le travail personnel.

Les projets libres Jeux Vidéos

Ze Project…

Dès la 1re année de classes préparatoires, les étudiants de l'EPITA sont tenus de réaliser un projet informatique par groupe de quatre. Celui-ci dure environ 6 mois (de décembre à juin), fait l'objet de 4 présentations devant un jury et doit fournir quelque chose de "packageable" au final. Le sujet est libre mais doit permettre d'utiliser toutes les composantes matérielles d'un ordinateur (caurte graphique, carte son, périphériques d'entrée, etc.).

Les étudiants rédigent eux-mêmes un cahier des charges précisant quels sont l'objet, l'équipe, et le planning de réalisation du projet. Celui-ci est soumis à la validation du responsable informatique des classes préparatoires. Les sujets proposés par les étudiants sont très souvent des jeux, répliques de ceux qui les ont le plus fascinés. Les « hits » du moment sont des warcraft like, des worms like, des Gta Like et des Sim's like.

Une fois le sujet accepté, la réalisation peut commencer. Elle fait évidemment appel aux connaissances délivrées en cours d'algorithmique pour les structures de données (par exemple) et de programmation pour la pratique des systèmes et langages.

Toutes les autres matières du cycle préparatoire sont, elles aussi, sollicitées:

  • les mathématiques pour ce qui est de l'algèbre et la géométrie nécessaires aux moteurs graphiques 2D et 3D,
  • la physique avec, entre autres, les lois de Newton pour que les moteurs physique soient de vrais simulateurs et pas simplement de l'arcade,
  • l'électronique (le traitement du signal et la transformée de Fourier pour ne citer que ceux-là) pour ce qui touche au son.

Quant aux matières relatives aux sciences humaines, elles ne sont pas en reste puisque les projets font l'objet de rapports et de soutenances. Le cours de méthodologie et de techniques d'expressions permet d'apprendre à rédiger différents types de documents et d'acquérir une aisance certaine lors de présentations orales. Le cours d'anglais sera également une aide précieuse puisqu'une partie du dossier ainsi qu'une partie de la soutenance doivent être réalisées dans cette langue.

Les étudiants peuvent aussi mettre en exergue leurs compétences annexes. S'ils savent dessiner, ils peuvent « croquer » les mondes ou les personnages de leur jeu pour ensuite les scanner et se créer ainsi des images de fond originales. S'ils ont des talents de compositeur, ils peuvent faire de même pour les musiques d'ambiance ou effets spéciaux de leur création. « L'imagination au pouvoir ! » doit être leur credo.

Les meilleures réalisations sont retenues pour être présentées, en début d'année, aux nouveaux étudiants, afin qu'ils aient une idée de ce que sont les projets, de ce que l'on attend d'eux et des joies et peines inhérentes à une telle entreprise, le tout raconté par ceux qui l'ont vraiment vécus. Ils seront également présentés lors des Journées Portes Ouvertes et sur tous les salons où l'EPITA est présente.