Après bac +2/3 universitaire

Après Bac + 2 / Bac + 3

Admission à Bac+2/+3 en cycle ingénieur

  • Étudiants issus de maths Spé toutes sections ou de classes préparatoires intégrées de certaines grandes écoles
  • Étudiants titulaires d’une licence 2 validée ou d’une licence Informatique STI, MIAS, SM, MASS ou d’un DUT scientifique et/ou technologique

 

admission en cycle d'ingénieur

Objectifs

Rechercher l’esprit de logique, les connaissances scientifiques de base. Mesurer l’adaptabilité aux études d’ingénieur et à l’esprit d’entreprise.

Épreuves d’admission

Les élèves sont convoqués par petits groupes à Paris, au sein de l’école. Les épreuves se déroulent durant une demi-journée.

Matière Forme Durée Coefficient
Culture générale et langue anglaise Oral 30 mn 4
Mathématiques Oral 30 mn 4
Informatique Oral 30 mn 4
Synthèse et motivation Oral 30 mn 8

*Les résultats des tests sont communiqués aux candidats sous une semaine.

Pour les candidats titulaires d’un BTS

Une année spéciale de remise à niveau est conçue à leur attention : l’année de préparation au cycle ingénieur (API).
Pour les étudiants qui souhaitent rejoindre l’EPITA et qui n’ont pas les fondamentaux scientifiques requis, l’école a mis en place l’année API, sur le modèle de la prépa ATS mais adapté à l’EPITA ! En une année, des détenteurs de BTS vont acquérir les fondamentaux nécessaires pour rejoindre le cycle ingénieur en s’immergeant dans l’esprit de l’école : sciences, projets, pragmatisme et développement personnel.

Les épreuves d’entrée sont destinés à mettre en valeur l’adéquation entre la forme d’esprit du candidat et le contenu de l’enseignement dispensé à l’école.

Admission à Bac+2/+3 en parcours par l’apprentissage

Calendrier des recrutements en parcours par l’apprentissage

Chaque année, du mois de Janvier à la fin du mois de Juin, l’EPITA organise des journées de recrutement, sous la forme de sessions de candidature tous les lundis, sur son campus principal du Kremlin-Bicêtre.

Les conditions du recrutement

  • d’un DUT Informatique, DUT Réseaux Télécommunication, DUT GEII, ou
  • d’une Licence II ou III Informatique ou Maths/Info, ou
  • d’un BTS SIO, BTS IRIS.

Les étapes du recrutement

Le candidat constitue son dossier de candidature sur Internet en y joignant :

  • diplômes,
  • relevés de notes 2 dernières années et du bac,
  • CV,
  • lettre de motivation.

Ces documents sont indispensables à la convocation future du candidat. Les frais de candidature électronique sont de 40 euros (20 euros pour les boursiers)* et 60 euros (30 euros pour les boursiers) pour une candidature par dossier papier.

* Règlement par chèque ou par carte bancaire pour les candidatures internet.

  • Rechercher l’esprit de logique, les connaissances scientifiques de base,
  • mesurer l’adaptabilité aux études et à l’esprit d’entreprise du candidat apprenti.

Réussir son admission, c’est d’abord être soi-même ! La motivation du candidat dans le choix de son école est déterminante.
La bonne idée ? Candidater le plus tôt possible ! Ainsi en cas de succès, vous serez immédiatement rassuré sur votre avenir (et encore plus motivé pour réussir vos examens). Et, si vous avez présenté une faiblesse sur un point de connaissance mais démontré votre motivation, une seconde chance vous sera accordée.
Les épreuves se déroulant sur une large période, chaque test prend en compte l’avancement du candidat dans le programme de chaque matière.

Les candidats sont convoqués à Paris Sud, au siège de l’école. Les épreuves se déroulent sur une journée entière.

MATIÈRE FORME DURÉE COEF
Mathématiques Oral 30 minutes 4
Culture générale et langue Anglaise Oral 30 minutes 4
Informatique Oral 30 minutes 4
Synthèse et motivation Oral 30 minutes 8

 

Les examens d’entrée sont destinés à mettre en valeur l’adéquation entre le profil du candidat et le contenu de l’enseignement dispensé à l’école. Les résultats sont communiqués dans les jours qui suivent l’examen. L’inscription est alors possible(sous réserve de l’obtention du DUT, de la Licence, du BTS ou tout autre diplôme en cours de préparation).

Lorsque le candidat répond aux conditions d’admission, il constitue et signe son dossier d’inscription à l’EPITA. Il s’agit de l’admission pédagogique.

Cette inscription lui permet d’obtenir le statut d’étudiant (réduction, sécurité sociale, renouvellement du titre de séjour pour les étrangers), ainsi que la possibilité de suivre les cours à l’EPITA.

Résultat d’admission sous 48h.

Le recrutement en entreprise : trouver son contrat d’apprentissage

Une fois l’admission pédagogique accomplie, il s’agit pour le futur apprenti de rechercher son entreprise d’accueil et de signer son contrat. C’est une phase importante, parfois délicate, nécessitant une anticipation importante : l’EPITA accompagne le futur apprenti dans sa recherche d’entreprise au travers d’un séminaire, de guides, de catalogues, de la mise en contact avec des entreprises partenaires. Le futur apprenti doit organiser sa campagne de recherche :

  • consulter les offres d’emploi,
  • rédiger un CV, une lettre de motivation,
  • préparer les entretiens,
  • contacter les entreprises,
  • relancer les entreprises après entretiens.

Dès lors que l’entreprise, le futur apprenti et l’EPITA se sont accordés sur les conditions du futur contrat d’apprentissage et les missions qui lui seront confiées, le futur apprenti peut signer son contrat d’apprentissage.

La signature du contrat d’apprentissage et le traitement administratif du dossier

L’apprenti n’est admis définitivement à suivre la formation en apprentissage qu’à partir du moment où il y a eu signature effective du contrat d’apprentissage, et dans les délais compatibles avec l’organisation de la formation.
Le dossier administratif est alors transmis au CFA SUP 2000 pour l’inscription définitive et pour traitement administratif, financier et contractuel.

Légalement, au plus tard dans les cinq jours suivant la conclusion du contrat, l’employeur envoie le contrat d’apprentissage visé par le CFA à la chambre consulaire dont il dépend (chambre de commerce et d’industrie). Celle-ci dispose réglementairement de 15 jours pour enregistrer le contrat. Elle l’adresse ensuite à l’Unité territoriale (ex-DDTEFP) de la DIRECCTE (direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) qui dispose également de 15 jours pour valider l’enregistrement.

La date limite de transmission du contrat d’apprentissage au CFA est fixée au 30 Septembre de chaque année.